Le Livraire

Carnet de lecture

Trésor de la Poésie Universelle

Trésor de la Poésie Universelle,
Roger Caillois et Jean-Clarence Lambert,
Gallimard/Unesco, 1958 [nouvelle édition 1986]

ISBN : 2-07-070796-2

Préface de Roger Caillois
Prix : environ 30 €
781 pages (5 cm d’épaisseur :p )
taille : 20,5cm x 14 cm

Trésor de la Poésie Universelle est un des ouvrages les plus remarquables que j’ai pu voir en matière de poésie jusqu’à ce jour. Il regroupe les grands textes poétiques fondateurs de l’humanité depuis les origines.

L’ouvrage se décompose en trois partie :

Le Livre Sacré, qui réunit les textes magiques ou religieux : psaumes, incantations, litanies, chants, et récits racontant la création du monde et la  naissance de l’homme.

Le Livre de la Tradition et de la Sagesse, qui comprend chansons de gestes, épopées, poésie d’apparat mais aussi la poésie « métaphysique », dont le but est de transmettre questionnements et réflexions.

Le Livre Lyrique, qui regroupe la poésie profane, dégagée de toute autre fonction.

Sommaire
(pas détaillé, juste pour donner une idée du contenu)

LIVRE SACRÉ
(Amérique, Afrique, Cercle Arctique, Polynésie, Mélanésie, Asie Centrale, Malaisie…)

I – Chants Magiques
II- Chants rituels, Prières, Litanies
III- Cosmogonies, Mythes et Légendes
IV- L’épopée Sacrée
V- Les Prophéties
VI- Hymnes et Psaumes

TRADITION ET SAGESSE

I- Poésie allégorique, métaphysique et mystique
II- Poésie épique et narrative

– épopées des tribus
– épopées de l’Occident
– épopées d’Orient

III- Poésie d’apparat
IV- Chansons


LIVRE LYRIQUE

I- Égypte et Chine ancienne
II- Grèce ancienne
III- Rome
IV-  Les Arabes
V-  L’Occident médiéval 
– Les troubadours
– Les Minnesinger
– Les Trouvères
VI- Perse et Turquie
VII- Les Indes
VIII- La Chine
IX- Les voisins de la Chine
X-Le Japon

C’est un ouvrage magnifique, il n’est pas à lire mais à parcourir, à feuilleter par petit morceau, à découvrir. On jette un œil, on lit quelques pages, on le repose, on y revient. Peut-être mon ouvrage préféré en matière d’anthologie poétique, en tout cas, pour le moment, aucun autre ne lui arrive à la cheville. Le seul petit bémol, c’est que sa densité et son foisonnement peuvent faire peur, quand on n’est pas habitués, et qu’il n’est pas forcément facile de trouver ce que l’on cherche, en dépit d’un sommaire très détaillé. Chaque texte possède ses références (pays / date / auteur / indications bibliographiques) quand cela est possible.

Si vous ne pouvez acheter qu’un seul ouvrage de poésie sacré / universelle, au lieu d’acheter les bouquins du « paroles de… » (celte, sagesse, d’Afrique…) prenez plutôt celui là, vous mettrez plus de temps à l’apprivoiser, à le connaître, mais plusieurs années après, il recèlera encore des merveilles de poésie.  En plus, détail matériel, les livret « paroles » sont relativement chers, (9,5 €neuf !)… pour trois « paroles de » vous adoptez un livre beaucoup plus volumineux, riche et intéressant. * fais un bisou à son livre *

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :