Le Livraire

Carnet de lecture

La mort viendra et elle aura tes yeux – Cesare Pavese

Poème retrouvé sur la table de chevet de Cesare Pavese (9 septembre 1908 – 26 août 1950) après son suicide.

La mort viendra et elle aura tes yeux –
cette mort qui est notre compagne
du matin jusqu’au soir, sans sommeil,
sourde, comme un vieux remords
ou un vice absurde. Tes yeux
seront une vaine parole,
un cri réprimé, un silence.
Ainsi les vois-tu le matin
quand sur toi seule tu te penches
au miroir. O chère espérance,
ce jour-là nous saurons nous aussi
que tu es la vie et que tu es le néant.

La mort a pour tous un regard.
La mort viendra et elle aura tes yeux.
Ce sera comme cesser un vice,
comme voir resurgir
au miroir un visage défunt,
comme écouter des lèvres closes.
Nous descendrons dans le gouffre muets.

***

Verrà la morte e avrà i tuoi occhi
questa morte che ci accompagna
dal mattino alla sera, insonne,
sorda, come un vecchio rimorso
o un vizio assurdo. I tuoi occhi
saranno una vana parola,
un grido taciuto, un silenzio.
Cosi li vedi ogni mattina
quando su te sola ti pieghi
nello specchio. O cara speranza,
quel giorno sapremo anche noi
che sei la vita e sei il nulla.

Per tutti la morte ha uno sguardo
Verrà la morte e avrà i tuoi occhi.
Sarà come smettere un vizio,
come vedere nello specchio
riemergere un viso morto,
come ascoltare un labbro chiuso.
Scenderemo nel gorgo muti.

Share

Publicités

9 réponses à “La mort viendra et elle aura tes yeux – Cesare Pavese

  1. Pascal Durand dimanche 25 octobre 2009 à 23:10

    Une merveille. Grazie Cesare e dormi bene !

  2. Pingback: 3 ans ! « Le Livraire

  3. Pingback: Merci à la vie – Gracias à la vida par Mercedes Sosa/Cesare Pavese – La mort viendra et elle aura tes yeux | Le vieux Dragon

  4. Jad samedi 3 septembre 2011 à 18:32

    Quel humour (si on peut parler d’humour) de se suicider après avoir écrit un poème sur la mort. C’est assez étrange, comme acte. Mais le poème est très beau, et la traduction est bonne.

  5. Jad samedi 3 septembre 2011 à 22:14

    J’ai corrigé la traduction. Il n’y a pas d’erreur et une traduction parfaite n’existe pas, mais j’ai essayé de me rapprocher au plus près du texte:

    La mort viendra et elle aura tes yeux
    cette mort qui nous accompagne
    du matin jusqu’au soir, sans sommeil,
    sourde, comme un vieux remords
    ou un vice absurde. Tes yeux
    seront une vaine parole,
    un cri réprimé, un silence.
    Ainsi les vois-tu le matin
    quand sur toi seule tu te penches
    au miroir. O chère espérance,
    ce jour-là nous saurons nous aussi
    que tu es la vie et que tu es le néant.

    Pour tous la mort a un regard.
    La mort viendra et elle aura tes yeux.
    Ce sera comme cesser un vice,
    comme voir au miroir
    ressurgir un visage défunt,
    comme écouter des lèvres closes.
    Nous descendrons dans le gouffre muet.

    Traduire par « comme voir au miroir/ ressurgir un visage defunt » permet de faire ressortir la progression de la pensée et du regard du poète. C’est après avoir vu le miroir qu’il y découvre le visage défunt.

  6. c cédric samedi 13 avril 2013 à 19:41

    Oui vraiment, sublime. Et pourtant j’avoue ne rien connaître encore de la vie de Pavese. Comme quoi la vraie poésie à mon sens s’extrait des destins de chacun en restant incandescente. Je conseille aussi à tous d’écouter la chanson éponyme de Léo Ferré… chair de poule garanti. Enfin pour moi. Un écrin pour ce bijou.
    Remarque de traduction : Jad > le dernier vers ne peut pas se traduire « nous descendrons dans le gouffre muet » sinon ce serait en italien « scenderemo nel gorgo mutO », or c’est « muti », et cela se réfère à « noi » (bien sûr élidé en italien, compris dans le verbe conjugué).

  7. Mareva jeudi 2 janvier 2014 à 13:02

    J’ait peut être que 14ans mais ce poème je le trouve magnifique.

  8. Livraire samedi 4 janvier 2014 à 13:19

    Il n’y a pas d’âge pour apprécier un texte. ;) Merci pour votre commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :