Le Livraire

Carnet de lecture

Découvrir la littérature allemande

M’occupant assez régulièrement du rayon de littérature allemande (ou pour être plus juste, de la littérature germanophone contemporaine), je me suis rendue compte que je m’y connais assez mal dans ce domaine ; mis à part quelques classiques, au hasard Goethe ou encore quelques noms très connus comme Süskind.
Mes sept années d’allemand m’auront permis de découvrir Dürrenmatt, d’avoir une indigestion de Brecht et de rabâcher Die Lorelei et Erlenkönig, mais pas d’acquérir une culture littéraire, ne serait-ce que d’un point de vue théorique.

Mieux vaut tard que jamais et j’ai décidé de combler mes lacunes. Cette liste est complètement subjective, je n’y ai mis que les auteurs qui me tentent, a priori. Je n’accrocherais probablement pas avec tous les auteurs et cette liste se verra très certainement modifiée d’ici l’an prochain (je me fixe jusqu’au 31 octobre 2010 pour ce tour d’horizon).

– Stephan Zweig
– Joseph Roth (lu
Les fausses mesures)
– Rainer Maria Rilke
– Günter Grass (lu
Le Tambour)
– Ilse Aichinger
– Christine Lavant
– Thomas Bernhard
– Gerhard Meier
– Herman Hesse,
Le loup des steppes
– Walter Benjamin,
Sur le haschich (enfin, si je le trouve…)
Ingeborg Bachmann

(à suivre…)

Share

Publicités

10 réponses à “Découvrir la littérature allemande

  1. Reka samedi 10 octobre 2009 à 18:12

    Et le nouveau prix Nobel de la littérature Herta Müller, non?

  2. Le Livraire samedi 10 octobre 2009 à 18:36

    Il y a un petit bout de temps que je pense à publier ce « projet » qui pour moi il n’a pas de rapport direct avec le Nobel. J’ai regardé rapidement la thématique autour de laquelle s’axe son œuvre mais ça ne me tente pas plus que ça. J’attends que la commande soit arrivée pour pouvoir feuilleter, avoir un aperçu du style, de la traduction etc.

    Ensuite on verra, mais je ne suis pas fana de se jeter sur un auteur parce qu’il est primé donc « il faut le lire, maintenant, là, sinon on passe pour un inculte », ce pour pas mal de raisons.

    Ca ne veut pas dire que je ne la lirai jamais, ni que ce genre de succès est forcément injustifié, juste que les grands mouvements de foule autour d’un auteur ou d’un livre me pousse à aller réveiller les oubliés des vieux cartons.

    =)

  3. erzébeth samedi 10 octobre 2009 à 20:51

    (entièrement d’accord avec ton commentaire)
    Moi aussi, j’ai fait de l’allemand, mais je n’ai pas eu la présence d’esprit d’approfondir ma culture à ce niveau-là. De ta liste, je n’ai lu que trois auteurs : Zweig (qui m’a parfois laissée dubitative, et qui m’a parfois émue), Rilke (ses « Lettres à un jeune poète » sont très importantes pour moi), et « Le loup des steppes » qui, entre nous, est un chef-d’œuvre.
    J’espère que tes découvertes seront fructueuses !

  4. Carotte dimanche 11 octobre 2009 à 11:45

    Miss lit Herman Heese ça vaut vraiment le coup j’avais lu pas mal de titres plus jeune et ça m’avait laissé un bon souvenir tout comme Zweig. Bonne découverte !

  5. Keslyar dimanche 11 octobre 2009 à 18:36

    Personnellement, j’ai très envie de lire du Christa Wolf. Une copine qui en a lu deux (Médée et Cassandre) me les a vivement conseillés.
    Et dans le genre gros pavés classiques qui me tentent bien mais que je n’ai pas encore eu le courage d’entamer, Le Docteur Faustus et Les Buddenbrooks de Thomas Mann, et aussi L’Homme sans qualité de Musil. Mais ça, ça risque de ne pas être pour tout de suite…
    En tout cas bonne lecture!

  6. Le Livraire dimanche 11 octobre 2009 à 18:51

    J’étais à des lustres de me douter qu’une simple liste d’envie-lecture (surtout la littérature allemande, hein, soyons honnêtes) allait déchainer les commentaires.

    @ Erzébeth & Carotte : C’est vrai que Hesse me fait de l’oeil (enfin, ses livres, lui il est mort). En plus du « Loup des Steppes » (ahouuf) je range très souvent un bouquin intitulé « Magie du Livre » qui suscite ma convoitise.

    @ Keslyar : Christa Wolf, j’ai jeté un oeil sur la dernière parution de Stock et j’avais rien ressenti. Je vais aller lire les quatrième de couvertures des titres que tu cites pour voir de quoi il retourne.
    « Les Buddenbrocks » je les ais, mais écrit beaucoup trop petits. Peut-être commencer classiquement par « La Mort à Venise ». Sachant qu’une personne qui avait démoli en règle ma lecture de « L’eau et les rêves » de Bachelard en avait aussi profité pour tailler un costard à Thomas, c’est que ca vaut le coup d’essayer.
    Musil, j’ai voulu essayer à quinze, après ma lecture du « Choix de Sophie », -si ma mémoire est bonne, il était cité dans les notes de bas de page-, mais j’ai renoncé.

    En tout cas, merci pour vos suggestions, vos encouragements et les questions.

    =)

  7. Luna jeudi 15 octobre 2009 à 12:45

    Pour ma part (inculte que je suis) je ne connais qu’Herman Hesse de ta liste. On m’a maintes fois conseillé le loup des steppes (que finirai bien par lire) mais je me suis bornée à lire Siddhartha, qui m’avait plutôt enchantée.
    Un petit grain de sable dans la pile de suggestions de ce blog ^^

  8. Elcmar dimanche 8 novembre 2009 à 15:26

    Thomas Bernhard, « Perturbations » est un petit livre qui vaut le détour, je crois que je n’ai jamais lu quelque chose d’aussi neurasthénique. Dernière j’ai aussi lu en partie la mort de Virgile, d’Herman Broch qui mérite le détour. Sinon dans le genre écrivain Viennois, il y a aussi Arthur Schnitzer (la ronde, la nouvelle rêvée).

    J’aime beaucoup Thomas Mann -surtout la Montagne Magique – son fils Klaus Mann à écrit quelques nouvelles intéressantes.

  9. constance93 samedi 28 novembre 2009 à 02:56

    Zweig, je viens juste de lire : sans regrets ! (avis d’une lycéenne)

  10. Pingback: Les derniers jours de Stefan Zweig – Laurent Seksik « Le Livraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :