Le Livraire

Carnet de lecture

Excipit

Au contraire de l’incipit, qui constitue les premiers paragraphes d’un ouvrage, l’excipit est formé des derniers paragraphes d’un récit, le clôturant. Il peut y avoir plusieurs sortes d’excipit, chacuns d’entre eux donnant une tonalité différente à la conclusion.

– l’excipit peut avoir une valeur morale ou philosophique, incitant à la réflexion ou à la méditation, comme c’est le cas par exemple, de certaines fables de La Fontaine.

– Il peut apporter des informations capitales et dénouer l’intrigue (conclusion d’une enquête par exemple), ou apporter une ultime tension, par exemple avec la mort d’un personnage.

– Enfin, il peut aussi ne rien révéler du tout et laisser le lecteur réfléchir lui-même à la conclusion qui lui semble plausible. Ce procédé est assez employé de nos jours, notamment dans le domaine du fantastique ou de l’horreur, Stephen King étant un spécialiste de ce genre d’excipit.

Un test de culture littéraire : il s’agit de rendre à chaque œuvre son excipit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :